Partagez | .
 

 L'Holocron - vues sur les origines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Profil
Région d'Origine : Kanto
Messages : 272
Compte Bancaire : 549
Rivaux : Il y avait la Sylphe SARL, bien qu'elle ait malencontreusement fermé ses portes...
Célébrités préférées : Argos C. Varquan - PDG actuel de l'Holocron.
Eloïse Schaeffer - Directrice adjointe du complexe.
avatar
Colosseum
MessageSujet: L'Holocron - vues sur les origines.   Mar 2 Juil - 16:13

HOLOCRON - LES ORIGINES

Juin 1973. Argos Varquan, un jeune chercheur du Laboratoire de Cramois'île se voit subitement renvoyé du corps scientifique suite à la publication de son mémoire. Intitulé "l'Homme au centre de sa destruction" il y fait mention des dangers possibles qu'engendre l'urbanisation massive du territoire sur la faune Pokemon.
Alors que ses recherches semblent pourtant solides, le contexte de croissance économique du XXè siècle refuse de limiter son développement sur la base d'une théorie écologique.
Ostracisé de force, Varquan se destine à la pharmacie Pokemon, une branche plus neutre de la science où il espère continuer ses recherches en paix. Devenu professeur à l'université de Celadopole, ses recherches conduiront à la fabrication de la plupart des médicaments de première nécessité. Amassant un capital considérable via ses nombreux brevets, il songe même à créer sa propre entreprise pharmaceutique. Ceci étant afin de poser de nouvelles normes médicales sur les Centre de soins Pokemon du monde entier.
Février 1984, l'Holocron voit le jour comme une filiale du groupe SYLPHE SARL mais Varquan n'en sera alors que le vice-directeur exécutif. Cachant sa rancœur derrière une attitude sereine, il place alors des anciens élèves de l'Université dont il avait jugé le potentiel prometteur parmi son corps de production. L'Holocron prend doucement de l'ampleur jusqu'à devenir telle que les parts de la SYLPHE SARL ne représentent désormais moins que la moitié des actions de la société.
Le contrat demande donc à être révisé, l'Holocron devenant alors un associé de la SARL en mai 1990. Enfin, Varquan est nommé PDG de la société Holocron sans autre forme de procès. L'entreprise pharmaceutique est alors largement reconnue pour ses produits haut de gamme et détient le monopole du marché médical.

C'est en Juin 2000 qu'un premier incident apparaît ; le volcan de Cramois'île entre subitement en éruption, réduisant la ville à l'état de cendres. Par chance, aucun habitant n'a été pris dans le sinistre mais les installations sur place n'ont pu être récupérées. Le Laboratoire Pokemon est par ailleurs enseveli sous du magma en fusion.
Bien qu'officiellement l'Holocron ait envoyé une aide médicale aux rescapés, Varquan y attache un groupe de chercheurs afin de déterminer les causes de l'éruption. Prélevant des échantillon du volcan, ils sont cependant arrêtés rapidement par les forces de l'ordre venus sécuriser la zone. Au prix de nombreux efforts judiciaires, Varquan parvient à rapatrier ses chercheurs ainsi que leurs échantillons en signant une clause de confidentialité. Officiellement, ils ont été dans l'obligation de confirmer que "le volcan est entré en éruption de façon naturelle".
Mais en étudiant les échantillons de plus près, l'un des chercheurs remarque que sa structure moléculaire présente plus de 80% de similarités avec les gènes d'un Maganon*. Bien qu'il ne soit pas inhabituel qu'un tel Pokemon vive dans les entrailles d'un volcan, ils s'inquiètent cependant de la différence constatée.
En reproduisant une simulation du pokemon via l'échantillon, le résultat est alarmant ; le Maganon ainsi formé est quatre à cinq fois plus grand que la normale, sans parler des signatures thermiques estimées bien trop élevées même pour un Pokemon de type feu.
Bien qu'il ne s'agisse encore que d'une théorie, les dirigeants de l'Holocron sont formels ; les Pokemon sont bel et bien affectés par le développement humain.

Ne pouvant rester sur des suppositions, ses dirigeants ont du débloquer des fonds afin d'étudier ce phénomène de manière intensive. Mais à défaut de pouvoir garder en captivité un Pokemon sauvage lié à cette anomalie leurs avancées sont restées faibles.

La SYLPHE SARL, jusque là relativement discrète rompt le silence en annonçant la finalisation d'un nouveau projet de réacteur nucléaire. Celle-ci estime que le prix de l'électricité sera divisé par quatre une fois sa mise en place, usant de ressources premières synthétisées sans la moindre intervention de Pokemon. Une commission déclare cependant que ce réacteur produit un déchet relativement néfaste pour l'environnement. Malgré la polémique sur ce point noir, le projet parvient néanmoins à voir le jour et commence à s'installer dans le quotidien des habitants.

Un scandale éclate peu après, faisant étal de la corruption au sein du gouvernement qui aurait cédé la décision du projet en échange de pots-de-vin bien généreux de la SARL. Le scandale devient rapidement une affaire d'Etat et le premier ministre se voit contraint de démissionner. Aux élections suivantes, un fait historique ; le parti Démocrate Social (DS) l'emporte pour la première fois sur le parti de Libéralisme Démocrate (PLD) depuis plus d'une quarantaine d'années.

L'Holocron doit alors faire face à deux dangers imminents ; celui de la pollution exponentielle du nucléaire provoqué par le réacteur de la SARL, mais également le risque de voir son entreprise nationalisée par les socialistes et de devenir la propriété du gouvernement.
Dans un premier temps, l'Holocron laisse entendre de manière plus ou moins détournée à ses clients affiliés à la SARL qu'ils risquent fort de ne plus rentrer dans leurs projets s'ils persistent à utiliser cette technologie nucléaire. Usant de leur monopole pharmaceutique comme arme, l'Holocron aura écourté en quelques mois la liste des entreprises clientes de la SARL de moitié. Bien qu'aucune trace visible ne persiste de ce manège, beaucoup prennent conscience qu'il s'agit d'une déclaration de guerre.
De plus, plusieurs ministres reçoivent des lettres de menace de morts s'ils tentent la moindre action de nationalisation sur une quelconque entreprise, signée par des libéraux extrémistes anonymes.

L'absence de preuves ne permettant pas l'arrêt des actions de la société de l'Holocron, le gouvernement regarde alors impuissant la SYLPHE SARL sombrer dangereusement...

-------------------------------------------------

*Maganon. Un pokemon de type feu souvent assimilé à la lave en fusion. Pour plus de détails voir ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colosseum.forumactif.org
 

L'Holocron - vues sur les origines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suivre ses origines
» Quand les origines refont surfaces
» Guildes (La quête des origines et Eldorado)
» Vos origines
» Vidéos - Pokémon: Les Origines.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colosseum :: Avant de Commencer :: Règlement & Contexte-