Partagez | .
 

 Le reproche est le reflet de l'ami proche [Pv : Arazer Lansfeld]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manager 3ème Classe
Région d'Origine : Îles Sévii
Messages : 90
Compte Bancaire : 152
Contacts Professionels :
- Anya Rutherford ~ Protégée
- Matt Zalpher ~ Chose à Manager
Pokemons :
→ Absol ~ Ombre ~ ♂
→ Libegon ~ Erèbe ~ ♂
→ Goupix ~ Braise ~ ♂
→ Barpau ~ Naïa ~ ♀


Rivaux : Techniquement parlant, tout les Managers Adverses
Célébrités préférées :
Pierre Rochard ~ Maître de la Ligue Hoenn
Mortimer ~ Champion de Johto
Professeur Chen ~ Vieil Ami de sa mère
Admirateurs : Bien du monde ~
avatar
Fanny Hawthrone
MessageSujet: Le reproche est le reflet de l'ami proche [Pv : Arazer Lansfeld]   Sam 7 Sep - 7:54

Elle le regardait voler dans le ciel, elle le regardait déverser cette rage qui s’était enfermé en lui pendant bien des années. Elle le contemplait finalement faire des loopings, des tours et des détours. Elle le voyait se déchainé alors qu’il avait l’air heureux et confiant, simplement lui-même. Celui qu’elle aurait aimé qu’il soit depuis le début. Celui qu’il aurait surement voulu être si on lui avait laissé sa chance.

Fanny était heureuse, sereine, elle avait enfin réussi à le remettre sur pied, force de travail et d’avancé, de patience et de plusieurs mois. Il était finalement devenu un magnifique Libegon dont la rage se traduisait par une certaine violence envers ce qui n’est pas celle qu’il considère aujourd’hui comme sa dresseuse de plein droit. Celle qui l’a sauvé de l’enfer dans lequel il était plongé. De Juliette et des sombres moments de sa Pokeball…
Les Cicatrices, encore bien présente sur son corps, zébraient d’un vert plus foncé ses muscles. Il était grand, il était majestueux… Elle était finalement sous la protection d’un Pokémon qu’elle osait trouver parfait.

Amenant son pouce et son index à ses lèvres elle sifflait finalement pour l’appeler, lui, se posait finalement avec force, laissant la jeune femme se couvrir le visage pour éviter la poussière. Joueur, Erèbe venait à appuyer de son museau sur les mains de la jeune femme avant qu’elle ne lui fasse un « Bouh ! » significatif, puis une caresse.
Le tout avant de le rentrer dans sa Pokeball.

Soupirant, elle la mettait dans son sac et regardait Ombre avec un grand sourire avant de lui faire signe de la suivre. Elle avait rendez-vous aujourd’hui. Avançant d’un pas lent et décidé elle se rendait finalement au point de rendez-vous qu’il lui avait donné.
Elle avait des choses à lui dire, des choses à lui montrer, puis ça passait un peu le temps pendant les entrainements d’Anya. Pas qu’elle est peu ou pas d’amis mais presque…

Fanny Soupirait devant ce grand complexe de repos… Holocron ne fait pas les choses à moitié c’est le moins que l’on puisse dire. Réajustant son sac elle entrait finalement et s’asseyait sur un divan un peu a l’écart. Sortant un bloc-notes et un Stylo elle commençait à faire plusieurs schémas stratégiques. C’était plus fort qu’elle… Après plusieurs années de compétition scolaire elle ne pouvait pas se séparer comme ça des matchs et des combats… Surtout qu’elle avait avec elle des pokemons fort intéressant. Mais ça ne servirait à rien de tenter quoi que ce soit avec une équipe possédant tout de même de grosse faiblesse.

Bref, elle se creusait la tête en attendant qu’il arrive… Sans vraiment faire attention à son environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dresseur du Tiers II
Profil
Région d'Origine : Sinnoh
Messages : 305
Compte Bancaire : 141
Contacts Professionels :
M. Schwartz - Journaliste.
Mlle Loyd - Manager.
Dr Shneiden - Médecin.
Pokemons :
Odysseus - Hypocéan mâle.
Orion - Stari asexué.
Vastitas - Scorplane mâle.
Euryale - Tentacool femelle.
Chloris - Grindur femelle.
Glaucus - Tetarte mâle.
??? - Kaiminus mâle.

Rivaux :
Anya Rutherford - Dresseur.
Clive E. Evans - Dresseur.
Ange Watchmeister - Dresseur.
Célébrités préférées :
Cardus - Directeur de l'Usine Combat.
Cynthia - Maître de la ligue Pokemon de Sinnoh
avatar
Arazer Lansfeld
MessageSujet: Re: Le reproche est le reflet de l'ami proche [Pv : Arazer Lansfeld]   Mar 17 Sep - 12:41

Un filet de sueur semblait tracer sans effort son chemin le long de la tempe d'Arazer, causant à son tour cette même sensation désagréable qui empirait son humeur déjà mauvaise. Qu'on eut dit qu'il était de toute manière ronchonnant à temps plein, loin lui viendrait l'idée de contredire cet état de fait. Seulement là, le problème ne résidait pas dans ses légers soucis quotidiens.

La sanction était tombée, et il ne ferait peut être plus jamais de combats.

Tout s'est passé il y a maintenant deux semaines.
Lors d'une escapade dans les ruines du mausolée interdit, il avait dans l'esprit de tester les capacités de sa nouvelle acquisition. Or, durant ce test particulièrement éprouvant, sa fragile constitution l'aura laissé pour presque mort. Sa rencontre inopiné avec le dresseur Ange Watchmeister n'arrangeant pas les choses, ce pauvre Pokemon fut rapidement mis sur pied à grands coup d'adrénaline et d'analgésiques avant que finalement le combat s'achève par une seconde défaite. Jusque là, les déceptions occasionnées avaient donnés clairement l'avis défavorable aux yeux d'Arazer, et il ne pensait même pas l'utiliser comme remplaçant. Car si l'on exceptait la place réservée à l'amphibien encore dans la nature, son équipe était pour ainsi dire, complète.
Mais c'était sans compter l'intervention de cette horripilante docteur Schneiden. Originellement, celle qui devat se contenter de soigner le Pokemon et veiller à sa récupération s'est mis en tête de s'interposer au droit naturel de son dresseur. Non seulement a-t-elle manifesté son refus de le laisser entrer durant les heures de visite, mais elle a également joué des mains et des pieds pour que la garde du Scarhino lui soit retiré.
Bien qu'il fut rare qu'Arazer se laisse emporter par la rage, ces "rares" occasions mènent un peu trop souvent à des conséquences bien plus graves. L'expression libérée de son indignation sur la source même du problème, à savoir le Dr Schneiden n'avait eu pour seul résultat que sa suspension pure et simple. pour une durée qu'ils avaient jugés, indéterminés.
En cela, à la demande de l'intéressée, il avait passé de nombreuses séances psycho-thérapeutiques afin de discerner un quelconque problème pouvant expliquer ses excès de violence et de verbalisme affectifs. Mais en vain, l'hérmétisme du dresseur laissa mus de désespoir les nombreux spécialistes venu inspecter les méandres de cet esprit distordant.

Ce n'est que depuis aujourd'hui seulement qu'Arazer fut autorisé de nouveau à entraîner ses Pokemon. La plupart lui ayant été même suspendus et étudiés en profondeur afin de vérifier leurs condition émotionnelle.  Tous lui ont été restitués, bien que pour Vastitas, son Scorplane aujourd'hui maussade et indifférent laissait quelques doutes auprès du Dr Schneiden.

Les retrouvailles furent tendus, malgré le bonheur manifeste d'Orion qui tout le long avait semblé perdu sans la guidance de son maitre. Estimant les retards dans l'échance de leur développement physique, Arazer s'obligea à contre-coeur d'amorcer le mouvement en douceur. Leurs corps n'étant plus dans un rythme d'entraînement conséquent, il dut réduire la cadence bien que pour éviter toute perte de temps s'employa à entraîner chacun en même temps, Scarhino hors compris.

L'heure du déjeuner approchant, il héla chacun pour arrêter le temps de reprendre des forces. Lui même préféra prendre l'air quelques temps afin d'aérer ses idées et prévoir les prochains exercices. Malgré son désir de retrait personnel, il accepta néanmoins la compagnie d'Orion et d'Odie, avec lesquels il entretenait une relation particulièrement profonde.

De toute façon, il avait rendez-vous avec elle ici. A peine avait-il atteint l'anti-chambre que so apparence flamboyante lui revint au visage. La cadette Hawthrone gardait effectivement un point d'honneur à peaufiner son image, probablement pour attendrir toute interview inoppinée. Enfin cela dit, Axelle ne cessait de lui faire des reproches sur ses habitudes vestimentaires et s'emploait à lui donner une figure irréprochable aussi souvent que possible, à tel point qu'il lui avait demandé si elle ne souhaitait pas l'habiller jusqu'au caleçon...

- Me voilà.

_________________________________________________________________________


# VOTEZ VOTEZ #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le reproche est le reflet de l'ami proche [Pv : Arazer Lansfeld]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le reflet du passé [Terminé]
» Fiche technique et news de Le reflet des Ombres
» Le reflet du miroir
» Dites moi pourquoi vois-je son reflet à chaque flaque d'eau que je croise ?
» Reflet d'une vie passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colosseum :: Complexe Sportif :: Aire de Repos-